Menace biologique

Aperçu

Une attaque biologique est la dissémination délibérée de bactéries ou d'autres agents biologiques qui peuvent vous rendre malade. Un grand nombre de ces agents ne vous rendront malade que si vous les inhalez, si vous les avalez ou s'ils rentrent en contact avec une plaie cutanée. Certains agents biologiques, tels que la bacille du charbon (anthrax), n'entraînent pas de maladies contagieuses. D'autres bactéries, comme le virus de la variole, peuvent entraîner des maladies contagieuses au contact des autres.

En cas de menace biologique

A l'inverse d'une explosion, une attaque biologique n'est pas obligatoirement tout de suite évidente. Il est possible de détecter des signes d'attaque biologique, comme ce fut le cas avec les enveloppes au bacille du charbon. Mais en cas d'attaque, il est plus probable que le personnel médical local signale une série de cas de maladie rare, ou qu'un flot de malades nécessite des soins médicaux. Vous serez sans doute averti de ce danger par un message d'urgence à la radio ou à la télévision, ou par tout autre signal utilisé dans votre communauté. Il est possible que vous receviez un appel téléphonique, ou qu'un membre de l'équipe de réponse aux urgences vienne sonner à votre porte.

En cas d'attaque biologique, les responsables de la santé publique ne seront peut-être pas immédiatement en mesure de vous donner des informations sur ce que vous devez faire. Il faudra un certain temps pour savoir exactement de quelle maladie il s'agit, comment la soigner et qui est en danger. Cependant, vous devriez regarder la télévision, écouter la radio ou consulter Internet pour obtenir des informations officielles sur les questions suivantes :

  • Faites-vous partie de la zone ou du groupe officiellement considéré comme étant en danger ?
  • Quels sont les signes et symptômes de la maladie ?
  • Des médicaments ou vaccins sont-ils distribués ?
  • Où ? Qui doit aller les chercher ?
  • Où pouvez-vous vous obtenir des soins médicaux si vous êtes malade ?

Pendant une urgence biologique officielle :

  1. Si un membre de la famille tombe malade, il est important d'être méfiant.
  2. Cependant, ne vous dites pas systématiquement que vous devez aller aux urgences de l'hôpital ou que toute maladie est le résultat d'une attaque biologique. Plusieurs maladies ont des symptômes communs.
  3. Faites preuve de bon sens, d'une bonne hygiène et de propreté pour éviter de répandre les microbes, et consultez un professionnel de la santé.
  4. Tachez de savoir si vous faites partie de la région ou du groupe que les autorités considèrent comme étant en danger.
  5. Si vos symptômes correspondent aux descriptions et si vous appartenez à un groupe considéré comme étant à risque, consultez immédiatement un médecin urgentiste.

Si vous avez été potentiellement contaminé :

  1. Suivez les instructions des médecins et des responsables de la santé publique.
  2. Si la maladie est contagieuse attendez-vous à recevoir une évaluation et un traitement médical. Il est possible qu'on vous conseille de rester à l'écart des autres ou que vous soyez délibérément mis en quarantaine.
  3. Dans le cas de maladies non-contagieuses attendez-vous à recevoir une évaluation et un traitement médical.

Si vous savez qu'un substance inhabituelle et suspecte se trouve dans les parages :

  1. Partez le plus rapidement possible.
  2. Protégez-vous. Couvrez-vous la bouche et le nez à l'aide de plusieurs épaisseurs de tissu qui filtrent l'air tout en permettant de respirer. Vous pouvez utiliser, par example deux ou trois épaisseurs de coton comme un t-shirt, un mouchoir ou une serviette. Autrement, plusieurs épaisseurs de kleenex ou ou d'essuie-tout peuvent aider.
  3. Lavez-vous avec de l'eau et du savon.
  4. Contactez les autorités.
  5. Regardez la télévision, écoutez la radio et consultez Internet pour obtenir des informations et nouvelles officielles y compris les signes et symptômes de la maladie, les médicaments et vaccins distribués et pour savoir où obtenir des soins médicaux si vous tombez malalde.
  6. Si vous tombez malade, consultez un médecin.

Symptômes et mesures d'hygiène

Symptômes

Si un membre de votre famille présente l'un des symptômes ci-dessous, tenez-le à l'écart des autres, si possible, et faites preuve de bonne hygiène et de propreté pour éviter la contagion, puis consultez un médecin.

  • Une température de plus de 39 degrés.
  • Nausée et vomissements
  • Maux de ventre
  • Diarrhée
  • Teint pâle ou rougi
  • Maux de tête
  • Toux
  • Mal à l'oreille
  • Nez qui coule
  • Mal de gorge
  • Rougeur ou infection cutanée
  • Yeux rouges ou infectés
  • Perte d'appétit
  • Manque d'énergie ou niveau d'acitivé plus faible

Hygiène

Si quelqu'un est malade, faites preuve de bonne hygiène et de propreté pour éviter la contagion.

  • Lavez-vous avec de l'eau et du savon fréquemment.
  • Ne partagez pas votre nourriture ou vos ustensibles.
  • Couvrez-vous la bouche et le nez lorsque vous toussez ou éternuez.
  • La personne malalde devrait sans doute porter un masque de protection du visage pour éviter de contaminer les autres.
  • Pensez à communiquer aux autres les informations relatives à la santé, surtout avec les personnes qui peuvent avoir du mal à comprendre la situation et les mesures à prendre.

Si vous savez qu'une substance inconnue a été disséminée de façon suspecte et inhabituelle dans les parages, n'hésitez pas à vous protéger. Soyez prêt à improviser pour protéger votrenez, votre bouche et vos yeux et et toute plaie cutanée.

  • Couvrez-vous la bouche et le nez à l'aide de plusieurs épaisseurs de tissu qui filtrent l'air tout en vous permettant de respirer. Vous pouvez utiliser, par example deux ou trois épaisseurs de coton comme un t-shirt, un mouchoir ou une serviette. Autrement, plusieurs épaisseurs de kleenex ou ou d'essuie-tout peuvent aider.
  • Lavez-vous avec de l'eau et du savon.
  • Contactez les autorités.

Couvrez-vous le nez et la bouche

Soyez prêt à improviser avec ce que vous avez sous la main pour protéger votre nez, votre bouche, vos yeux et toute plaie cutanée. Tout ce qui peux recouvrir hermétiquement votre nez et votre bouche, y compris du tissu de coton finement tissé, peut aider à filtrer les agents contaminants en cas d'urgence. Il est très important que vous respiriez l'air surtout à travers le masque ou le tissu, et non à côté du masque. Faites le nécessaire pour ajuster la protection le mieux possible sur le visage des enfants. Il existe de nombreux types de masques disponibles en quincaillerie, classifiés en fonction de la taille des particules qu'ils sont capables de filtrer dans un environnement industriel. De simples masques de protection du visage en tissu peuvent filtrer certaines particules ou bactéries que vous pourriez respirer, mais ils n'offrent vraisemblablement pas de protection contre les gas chimiques. Cependant, mieux vaut une protection sur la bouche et le nez en cas d'urgence que rien du tout.

Antibiotiques

Les antibiotiques sont généralement le traitement préféré pour les maladies associées aux armes biologiques, mais pour être efficace, un médicament doit être adapté à une maladie donnée. Un type d'antibiotique, par exemple, peut être efficace pour soigner la bacille du charbon, mais pas pour la variole. Tous les antibiotiques peuvent avoir des effets secondaires et entraîner des réactions graves. Prévoyez de discuter avec votre médecin à l'avance du traitement le plus approprié pour votre famille.

Servez-vous de votre bon sens

En cas d'attaque biologique officielle, si un membre de votre famille tombe malade, il est important de vous méfier. Cependant, ne pensez pas que vous devez systématiquement aller aux urgences de l'hôpital ou que toute maladie résulte d'une attaque biologique. Plusieurs maladies ont des symptômes communs. Faites preuve de bon sens, de bonne hygiène et de propreté pour éviter de répandre les microbes, et consultez un professionel de la santé.

  • Restez en bonne santé. Mangez sainement. Reposez-vous suffisamment.
  • Servez-vous de votre bon sens et des informations disponibles pour évaluer s'il existe un danger immédiat.
  • Lavez-vous avec de l'eau et du savon fréquemment.
  • En cas d'urgence biologique ou d'épidémie tenez-vous à l'écart des foules où risquent de se trouver des personnes infectées.
  • Dans certaines situations, envisagez de porter un masque de protection du visage pour empêcher de répandre vos microbes si vous êtes malade, ou de rentrer en contact avec des bactéries contagieuses si d'autres personnes sont malades autour de vous.

Air propre

Dans certaines situations d'urgences, il se peut que de minuscules débris se répandent dans l'air. Une inondation, par example, peut dégager de la moisissure dans l'atmosphère, qui peut vous rendre malade. Une explosion peut répandre de minuscules débris qui risquent d'endommager les poumons. Une attaque terroriste biologique peut relâcher des bactéries qui risquent de vous rendre malade si vous les respirez ou s'ils rentrent en contact avec une blessure ouverte. La plupart de ces agents ne peuvent vous atteindre que s'ils pénètrent à l'intérieur de votre corps. Pensez donc à établir une barrière entre vous et les agents contaminants.

Protection du nez et de la bouche

Des masques de protection du visage ou du tissu en coton finement tissé, recouvrant hermétiquement la bouche et le nez et ajustés spécialement pour chaque membre de la famille. Faites le nécessaire pour ajuster la protection le mieux possible sur le visage des enfants.

Soyez prêt à improviser avec ce que vous avez sous la main pour protéger votre nez, votre bouche, vos yeux et toute plaie cutanée. Tout ce qui peut recouvrir hermétiquement votre nez et votre bouche, y compris du tissu de coton finement tissé, peut aider à filtrer les agents contaminants en cas d'urgence. Il est très important que vous respiriez l'air surtout à travers le masque ou le tissu, et non à côté du masque.

Faites le nécessaire pour ajuster la protection le mieux possible sur le visage des enfants. Il existe de nombreux types de masques disponibles en quincaillerie, classifiés en fonction de la taille des particules qu'ils sont capables de filtrer dans un environnement industriel.

Compte tenu des différents types d'urgence qui pourraient se produire, il n'existe pas de solution unique pour créer une barrière entre les agents contaminants et vous. De simples masques de protection du visage en tissu peuvent filtrer certaines particules ou microbes que vous pourriez respirer, mais ils n'offrent vraisemblablement pas de protection contre les gaz chimiques. Cependant, mieux vaut une protection sur la bouche et le nez en cas d'urgence que rien du tout. Moins vous inhalez de particules étrangères et moins vous risquez de tomber malade.

Autres barrières

  • Des sacs poubelle résistants ou de grandes feuilles de plastique
  • Scotch industriel
  • Ciseaux

Dans certaines circonstances, c'est une question de survie, vous ne devez pas bouger et créer une barrière entre vous et l'air du dehors potentiellement contaminé, un procédé connu sous le nom d'« abri sur place ». Vous pouvez vous servir de ce matériel pour sceller les fenêtres, les portes et les grilles d'aération si vous devez protéger hermétiquement une pièce contre des agents contaminants extérieurs. Il est conseillé de couper et d'étiqueter à l'avance ce matériel. Tout ce que vous pouvez faire à l'avance vous fera gagner du temps dans des moments cruciaux.

Servez-vous des informations dont vous disposez pour évaluer la situation. Si vous voyez de gros débris dans l'air, ou si les autorités locales déclarent l'air comme étant fortement contaminé, pour pouvez utiliser ce matériel pour sceller les fenêtres, les portes et les conduits d'aération pour protéger hermétiquement une pièce.

Ventilateurs avec filtres HEPA (High Efficiency Particulate Arrester) .

Une fois la pièce scellée avec des feuilles de plastique et du scotch industriel, vous avez renforcé la barrière qui existe entre vous et les agents contaminants qui peuvent se trouver à l'extérieur. Cependant, cette protection n'est pas parfaite et des fuites sont possibles. De plus, il est possible que la pièce dans laquelle vous vous trouvez ait déjà été contaminée dans une certaine mesure.

Prévoyez un purificateur d'air, avec filtre HEPA, pour supprimer les agents contaminants de la pièce dans laquelle vous vous abritez. Ces filtres très efficaces sont munis de petits tamis qui peuvent capturer de minuscules particules, y compris certains agents biologiques. Les agents contaminants, une fois capturés dans un filtre HEPA, ne peuvent pas pénétrer dans votre corps et vous rendre malade. Mais si ces filtres sont très efficaces pour arrêter les pellicules, la poussière, les moisissures, la fumée, les agents biologiques et d'autres contaminants, ils ne stopperont pas les gaz chimiques.

Certaines personnes, en particulier celles sujettes aux allergies et à l'asthme, utilisent des filtres HEPA dans des masques, des purificateurs portables d'air et dans les modèles utilisés pour filtrer l'air en permancence dans les grandes maisons ou les espaces industriels.

Last updated: 01/03/2014 - 10:03 AM